Nettoyer un pistolet de peinture

Peindre au pistolet, c’est efficace et rapide. Mais pour obtenir une application sans défaut, l’appareil doit être entretenu avec beaucoup de soin.

Le diamètre d’ouverture de la buse en fonction de la viscosité du produit à pulvériser est à choisir (calibre : 1,4 ; 1,7 ou 2,5 mm). Un faible diamètre est privilégié pour les produits très fluides. Vous devez vous procurer un jeu complet (buse, aiguille et chapeau) pour chaque utilisation.
• Utilisez toujours un solvant compatible avec la peinture, sinon la formation de grumeaux risque d’obstruer les conduits du pistolet. N’immergez jamais totalement l’appareil dans le diluant.

Le nettoyage du pistolet est essentiel pour projeter une peinture sans problème. L’appareil comporte en effet des conduits et des « chambres » internes qui peuvent se boucher si la peinture sèche. Autre inconvénient en cas d’absence d’entretien : des particules peuvent se détacher et former de gros grains sur la surface à recouvrir.

 

Des modèles à succion ou à gravité

Les pistolets pneumatiques sont alimentés par de l’air comprimé destiné à atomiser le mélange peinture/diluant contenu dans le godet. Il existe deux modèles : le pistolet à succion (le godet est situé sous le corps en alliage léger) et le pistolet à gravité (le godet est fixé au-dessus, notre exemple).

 

La tête de pulvérisation

 

 

 

L’appareil comporte également une tête de pulvérisation (à l’avant) comportant trois éléments : la buse, l’aiguille et le chapeau (photo ci-contre).

  • La buse laisse passer la peinture par un orifice calibré. Elle est vissée sur le conduit intérieur d’alimentation de peinture. Le choix du diamètre de la buse est lié à la nature et à la fluidité du produit, ainsi qu’au débit que l’on veut obtenir.
  • L’aiguille est la partie mobile qui vient obturer l’orifice de la buse et permet ainsi d’ouvrir ou de fermer le passage de la peinture. Elle est actionnée par une gâchette et son mouvement de va-et-vient, réglable par une vis, influe sur la sortie du jet. Sur le côté de la poignée, une valve permet de régler la forme du jet (plat ou rond).
  • Le chapeau d’où sort par quatre orifices l’air comprimé vient recouvrir la buse. Il se visse à l’aide d’une bague au corps du pistolet.

 

À chaque peinture son solvant

Le type de solvant utilisé à la fois pour le mélange et le nettoyage de l’appareil varie en fonction du type de peinture. Pour les carrosseries automobiles, on utilise des polyuréthanes avec un diluant cellulosique. Les peintures glycéro s’emploient avec du white-spirit. Plus propres et écologiques, les produits en phase aqueuse se diluent simplement à l’eau.

Après les travaux, l’excédent de peinture contenu dans le godet est conservé dans un pot bien fermé. Pour retirer délicatement l’aiguille, il est nécessaire de dévisser la vis de réglage et de retirer le ressort. Les pièces sont ensuite trempées dans le diluant approprié.

Concernant les pistolets à succion, il faut toujours (en plus des opérations évoquées précédemment) nettoyer la pipette qui pénètre dans le godet où il reste toujours un fond de produit.

Structure d'un pistolet à peinture

Structure d'un pistolet à peinture

 

La buse de pulvérisation vient se placer dans le trou central du chapeau. Il est vissé par une bague au corps du pistolet, qui reçoit le godet. L’aiguille, sur laquelle agit la gâchette, comporte un ressort. Le mouvement de va-et-vient de l’aiguille est réglable par une vis.

 

 

Démonter la tête de pulvérisation

Démonter la tête de pulvérisation

 

La tête de pulvérisation s’obstrue souvent. Pour la démonter, retirez le chapeau en dévissant la bague, puis ôtez la buse avec une clé spéciale. Faites tremper plusieurs heures dans le diluant.

 

 

Déboucher les orifices du chapeau

Déboucher les orifices du chapeau

 

Le chapeau comporte quatre orifices qui pulvérisent l’air comprimé. Ils se débouchent à l’aide d’une pointe rigide comme ici un fil de laiton provenant d’une brosse métallique.

 

 

Nettoyer le godet après usage

Nettoyer le godet après usage

 

Aussitôt après usage, nettoyez la surface du godet avec un chiffon imbibé de diluant. Récurez soigneusement l’intérieur du couvercle, en insistant sur la partie qui se visse.

 

 

Nettoyer au diluant

Nettoyer au diluant

 

Équipé d’un masque, remplissez à moitié le godet de diluant, secouez et pulvérisez le liquide dans un seau. Renouvelez plusieurs fois l’opération. Essuyez avec du papier absorbant.

 

 

Déboucher les trous du couvercle

Déboucher les trous du couvercle

 

Le couvercle du godet comporte un bouchon muni de deux petits trous (prise d’air). Ils ne doivent jamais être obstrués. Si c’est le cas, débouchez-les avec un fil de fer.

 

 

Faciliter le mouvement de la gâchette et de l'aiguille

Faciliter le mouvement de la gâchette et de l'aiguille

 

Déposez quelques gouttes d’huile de vaseline à l’aide d’une burette au niveau de l’axe de la gâchette et de l’aiguille. Leur mouvement doit être souple pour ne pas fatiguer la main.

 

Source : https://www.systemed.fr/fiches-bricolage/nettoyer-pistolet-a-peinture,28.html

Comments

comments

Partages